Motivation : se faire aider et identifier ses partenaires

La tête
se faire aider motivation
Entreprendre de modifier ses habitudes alimentaires n’est pas anodin, et savoir s’entourer pour atteindre son objectif est essentiel.

Se faire aider… par son médecin

En premier lieu, l’accompagnement régulier par un professionnel de santé peut être une aide essentielle pour favoriser le changement des habitudes. Avec des entretiens réguliers, le programme alimentaire est adapté systématiquement aux besoins individuels du patient : l’éducation nutritionnelle peut se construire progressivement. Il s’agit également d’un temps d’échange qui permet d’évoquer les difficultés éventuelles.

Se faire aider … par l’entourage

Quand on modifie ses habitudes alimentaires, cela peut créer des remous dans l’entourage … Vos proches ne sont pas toujours satisfaits devant les légumes qui accompagnent désormais les plats. Comment affronter le regard ou les remarques de vos collègues de travail ou de votre famille quand vous ne vous resservez pas, ou que vous refusez un dessert ? Comment rester motivé(e) quand votre entourage vous répète que « vous êtes très bien comme ça » et vous dissuade de poursuivre votre programme alimentaire ? Apprenez à répondre et identifiez vos partenaires :

  • 1ère question à vous poser : « Quel est son problème ? »
    Ce peut être l’ignorance, la jalousie, l’inquiétude de vous voir changer, un simple malaise par rapport à la nouveauté… Si vous ne vous sentez pas soutenu par l’un de vos proches, essayez de comprendre en quoi votre démarche le gêne.

  • 2ème question à lui poser : « Veux-tu m’aider ? »
    Souvent ceux qui vous aiment et tiennent à vous veulent vous aider mais ne savent pas comment s’y prendre. L’aide peut être différente selon les personnes qui vous entourent : peux-tu me faire remarquer mes écarts ? Ou au contraire les passer sous silence ? Veux-tu souligner mes réussites et progrès ? Précisez vos attentes !